Apple reste leader du marché des tablettes

Source : Le figaro

Alors que Microsoft se lance sur le marché des tablettes, l’iPad d’Apple reste le maître des jeux.

Aucune marque n’est encore parvenue à détrôner Apple sur le marché des tablettes. Cette année, les ventes d’iPad devraient encore représenter plus 60 % de ce secteur, selon le cabinet Gartner.

Une domination qui devrait se maintenir au moins jusqu’en 2016, selon les prévisions des cabinets Gartner et IDC. «En dépit des efforts des fabricants de PC et de smartphones qui se sont lancés à leur tour sur le marché des tablettes, nous n’avons pas vu de réussite, en dehors de l’iPad», résume Carolina Milanese, analyste chez Gartner.

Le succès de l’iPad ne tient pas seulement aux caractéristiques techniques du produit. La marque dépense des dizaines de millions d’euros en campagnes publicitaires, ce qui lui permet d’assurer une visibilité inégalée à ce jour, sur tous ses grands marchés. À cela s’ajoute la puissance de son écosystème. Plus de 225.000 applications développées spécialement pour iPad sont disponibles sur son magasin d’applications, l’AppStore, sur les 650.000 proposées.

 

 

Demandé à SMS-MEMENTO votre propre application IPhone / IPad / Android.

France : les ventes de tablettes tactiles surpassent déjà les PC de bureau

Source pcinpact.com : http://www.pcinpact.com/news/68387-france-tablettes-tactiles-ordinateurs-bureau.htm

Grâce à un mois de décembre exceptionnel, le marché des tablettes tactiles a déjà surpassé celui des ordinateurs de bureau en France, ainsi que celui des netbooks, dans le secteur grand public. Une belle performance qu’il faut néanmoins relativiser, les ventes de PC de bureau étant en chute libre depuis plusieurs années.
L’iPad 2 d’Apple

Avec 1,45 million d’unités écoulées en 2011 selon GfK, les tablettes tactiles ont donc doublé les ventes d’ordinateurs fixes, qui n’ont atteint pour leur part que 1,24 million d’unités. Résultat, en valeur, avec 609 millions d’euros, le marché des tablettes est déjà proche de celui des PC de bureau, c’est-à-dire 703 millions d’euros. Et il est déjà sans commune mesure avec celui des netbooks, qui n’ont généré que 291 millions d’euros.
Les ventes de PC sont amorphes

Cette performance a été atteinte grâce à un mois de décembre historique, où 450 000 tablettes ont été vendues (soit 31 % des ventes annuelles), mais aussi du fait de la morosité du marché PC, en particulier des ordinateurs de bureau. Ces derniers ont ainsi vu leurs ventes reculer de 220 000 unités entre 2010 et 2011.

Rappelons ainsi qu’en Europe, le marché des ventes d’ordinateurs (fixes et mobiles) a reculé de 7,2 % en 2011, avec une chute de 9,6 % au dernier trimestre. Si la France a mieux résisté que ses voisins européens, il n’en demeure pas moins que le marché des ventes d’ordinateurs est atone. Notamment par la faute du dynamisme du secteur des tablettes.
L’iPad, la locomotive

Le prix moyen des tablettes vendues serait de 420 euros, ce qui prouve que la plupart des produits écoulés ont été les tablettes haut de gamme. Et selon nos informations glanées auprès de certains revendeurs, l’iPad a raflé la quasi-intégralité du marché lors de la période de Noël. Les miettes ont été captées par l’Eee Pad Transformer d’Asus, la Galaxy Tab de Samsung et les tablettes à bas prix, notamment celles d’Archos.